VERS UNE INDUSTRIE DES SEMICONDUCTEURS PLUS VERTE