Le marché

LE MARCHÉ

UN PÔLE D’EXCELLENCE UNIQUE

Soutenu par une main-d’œuvre qualifiée, le secteur de la microélectronique est reconnu pour ses services de sous-traitance, son important réseau d’universités et son secteur de R&D dynamique. Voilà qui explique la concentration de joueurs-clés de l’industrie au Québec.

SECTEUR EN ÉMERGENCE

La microélectronique est omniprésente. On la retrouve dans de nombreuses applications – transports, médecine, télécommunications, etc. – et dans la composition d’une foule d’objets – ordinateurs, téléphones intelligents, coussins gonflables des automobiles, compteurs d’électricité, implants et plus encore. Dans un environnement de changements technologiques rapides, le domaine de la microélectronique au Québec est en émergeance et constitue un secteur stratégique important. Ainsi, le Québec assemble peu à peu un véritable écosystème de la microélectronique et ajoute à la centaine d’entreprises des expertises en recherche, tant au niveau universitaire que collégial.

PLUSIEURS DOMAINES EN PLEIN ESSOR

Au Québec, les universités, les entreprises et les centres de recherche travaillent en étroite collaboration. Ce maillage a favorisé, par exemple, la création du C2MI et du RESMIQ, un centre de recherche interuniversitaire qui se spécialise dans la microélectronique. Cette coopération unique permet au Québec de se distinguer comme force innovatrice dans le domaine. La centaine d’entreprises québécoises de microélectronique travaille dans trois principaux domaines, tous liés aux services de sous-traitance¹:

  • LES SEMI-CONDUCTEURS

Ce secteur est surtout reconnu pour ses activités de recherche et de développement de nouveaux produits pour une clientèle internationale.

  • CIRCUITS ET SYSTÈMES SPÉCIALISÉS POUR LA CONCEPTION, L’INSPECTION ET LA FABRICATION

Les procédés et les systèmes de fabrication et d’inspection sont à l’origine des avancées technologiques importantes qu’a connues ce secteur au cours des dernières années.

  • ASSEMBLAGE ÉLECTRONIQUE ET COMPOSANTS PASSIFS

Les entreprises de ce domaine proviennent des milieux de la fabrication de circuits passifs et des services d’assemblage de composants électroniques s’adressant à des applications spécialisées comme les câbles sur mesure, ainsi que des composants à forte valeur ajoutée pour des créneaux de marché spécialisés.

LE QUÉBEC: UN ENDROIT DE CHOIX

Le Québec compte une centaine d’entreprises spécialisées en microélectronique qui emploient plus de 8 000 personnes. Plusieurs de ces entreprises sont situées en Montérégie, à proximité des frontières américaines. La région de Bromont compte à elle seule près de 3 000 de ces emplois répartis au sein d’entreprises de renommée internationale. Voici les avantages du Québec¹:

TECHNOLOGIE HABILITANTE

La microélectronique figure dans toutes les industries. Ce domaine en plein essor crée de nouveaux procédés ainsi que de nouvelles techniques qui permettent le développement et l’amélioration de technologies déjà existantes.

MAIN-D'OEUVRE QUALIFIÉE

Le Québec possède le plus grand bassin d’ingénieurs au Canada. De plus, il offre, par le biais de ses universités, de nombreux programmes en sciences appliquées proposent une gamme complète de formations en génie.

RÉSEAU UNIVERSITAIRE

Dans un rayon de 100 km à partir de Bromont, on trouve six universités de classe mondiale qui offrent des programmes très intéressants dans le domaine de la microélectronique.

POSITIONNEMENT

Bromont, avec son Parc Scientifique, est l’épicentre du domaine de la microélectronique au Québec. La ville fait partie du « corridor nord-est » de l’industrie, un regroupement d’entreprises qui emploient environ 33 000 travailleurs spécialisés.

ENTREPRISES DE RENOM

Le pôle industriel de la microélectronique est caractérisé par un grand nombre d’entreprises, incluant de grands joueurs tels qu’IBM, Ellison et Teledyne DALSA.

LE CENTRE DE COLLABORATION MIQRO INNOVATION

Le C2MI est un centre international de collaboration et d’innovation dans le secteur des MEMS et de l’encapsulation. La collaboration et la synergie des membres actifs du Centre permettent à ces derniers de commercialiser rapidement les prototypes de demain.