Professeure ou professeur en micro-nanotechnologies (Université de Sherbrooke)

Professeure ou professeur en micro-nanotechnologies (Université de Sherbrooke)

Voici l'emploi qu'il vous faut!

Professeure ou professeur en micro-nanotechnologies (Université de Sherbrooke)

Compagnie: Université de Sherbrooke
Statut: Temps plein
Date limite: mercredi, 31 janvier 2018

L’Université de Sherbrooke sollicite des candidatures afin de pourvoir à un poste de professeure régulière ou professeur régulier dans le domaine des microsystèmes et nanotechnologies, au Département de génie mécanique de la Faculté de génie. Il s’agit d’un poste régulier à temps complet et menant à la permanence, situé sur le Campus principal de l’Université de Sherbrooke (Québec, Canada).

Depuis plusieurs années, la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke et son Département de mécanique occupent une place enviable dans les domaines de la formation et de la recherche appliquée en offrant un milieu convivial et collaboratif, et où la découverte et l’esprit d’initiative sont fortement favorisés. De plus, la Faculté privilégie une formation rigoureuse et complète de ses étudiantes et étudiants et elle est reconnue notamment pour l’alternance études-stages. Selon un sondage annuel du magazine Macleans, l’Université de Sherbrooke se classe première au Canada en satisfaction des étudiantes et étudiants, illustrant sa dimension humaine et l’importance portée pour la formation de qualité et l’innovation en enseignement.

Par son dynamisme, l’Université de Sherbrooke se distingue des autres universités canadiennes en matière de transfert technologique et en termes d’impacts qu’elle a sur la société. Elle est première au Canada pour l’intensité des partenariats de recherche et démontre le plus fort taux de croissance en recherche au pays depuis 15 ans.

Sherbrooke est une ville universitaire située à 150 km à l’est de Montréal, près de la frontière américaine, dans une région de villégiature reconnue pour sa beauté et sa qualité de vie.

Nous offrons une chaîne intégrée de recherche et d’innovation pour promouvoir l’essor des micro-nanosystèmes avec un environnement humain stimulant et des ressources de classe mondiale. L’Institut interdisciplinaire d’Innovation Technologique forme une communauté multidisciplinaire et offre des plateformes ouvertes de micronanofabrication et de caractérisation des microsystèmes et des matériaux, alliés à des laboratoires d’encapsulation et d’assemblage des composants microélectroniques, de prototypage électrique et mécanique ainsi que d’évaluation à l’échelle réelle. L’Institut Quantique allie les découvertes fondamentales en physique et informatique quantique avec les technologies requises pour leur implémentation. Afin de supporter la recherche appliquée et industrialisable, le Centre de Collaboration MiQro Innovation cofondé avec Teledyne DALSA et IBM offre un environnement unique de collaboration industrielle et de transition du laboratoire vers le marché avec un parc d’équipements de grade production pour le développement et le prototypage de MEMS (substrats 200 mm) et l’encapsulation microélectronique de prochaine génération.

L’innovation et l’entrepreneuriat sont au coeur de la culture de l’Université de Sherbrooke, tels que démontrés aussi par la création de plus de 50 nouvelles entreprises en 5 ans supportées par l’Accélérateur de Création d’Entreprises Technologiques. Cet écosystème se complète par des collaborations internationales stratégiques (UMI LN2, unité mixte internationale en nanotechnologies et nanosystèmes avec le CNRS, France) et des partenariats industriels dynamiques (Chaire de Recherche Industrielle avec IBM Canada, Laboratoire Commun avec STMicroelectronics, et plus de 40 PME ou grandes corporations).

Les candidates et candidats recherchés auront donc un intérêt particulier pour les collaborations et l’implication dans leur milieu, autant en recherche qu’en enseignement.

Les candidatures recherchées ont une expertise reliée aux micro-nanotechnologies, telles que : les nanosystèmes et microsystèmes électromécaniques (NEMS, MEMS); les nanomatériaux, matériaux fonctionnels et métamatériaux; les méthodes de micro-nanofabrication; la caractérisation expérimentale des micro-nanosystèmes; la physique, modélisation et conception avancée des micro-nanosystèmes; l’encapsulation et l’intégration thermomécanique des micronanosystèmes. Les domaines d’application en émergence sont particulièrement recherchés, incluant (mais non limités à) : Internet des objets connectés (IoT) et les technologies de l’information, la robotique et les interactions humain-machine, l’énergie, le biomédical et la microfluidique, la photonique, les technologies quantiques ainsi que les problématiques de transition vers la commercialisation et de mise en production. Un intérêt pour le développement de nouvelles applications pour les micro-nanotechnologies et l’innovation prenant avantage de l’écosystème mis en place par l’Université de Sherbrooke serait un atout.

Des candidates et candidats provenant du milieu industriel ou ayant de l’expérience en entrepreneuriat sont les bienvenus.

Des candidatures sont attendues aussi bien de personnes déjà bien établies dans les secteurs académiques ou industriels que de personnes en début de carrière.

Principaux défis et responsabilités

  • Enseigner aux trois cycles d’études dans les programmes de génie mécanique ou génie robotique ainsi qu’un apport particulier aux formations en micro-nanotechnologies.
  • Développer des activités de recherche dans un des multiples domaines afférents aux microsystèmes et nanotechnologies.
  • Encadrer des étudiantes et étudiants aux études supérieures.
  • Participer à la vie universitaire et à l’essor de l’écosystème de recherche et d’innovation en micro-nanotechnologies.
  • Contribuer au service à la collectivité.

Exigences

  • Être titulaire d’un doctorat et posséder de l’expérience en recherche et en développement de microsystèmes et nanotechnologies.
  • Avoir un intérêt marqué pour l’enseignement et la pédagogie universitaire ainsi que pour la recherche, le développement et l’innovation.
  • Démontrer des habiletés à établir et maintenir de bonnes relations interpersonnelles, un sens de la collaboration et des habiletés au travail d’équipe.
  • Démontrer des qualités de leadership, d’initiative et une excellente capacité de communication.
  • Démontrer des capacités à interagir efficacement et harmonieusement avec divers partenaires internes et externes.
  • Maîtriser la langue française orale et écrite ou la volonté de la maîtriser dans les meilleurs délais.
  • Être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec ou avoir les qualifications requises pour le devenir.
  • Avoir une expérience pertinente en milieu industriel ou en entrepreneuriat pourra être considérée comme un atout.

Voyez sur le site Internet de l’Université de Sherbrooke la description complète de l’offre d’emploi et soumettez votre candidature en ligne.