Un matériau programmable pourrait accélérer la production de circuits intégrés photoniques

Un matériau programmable pourrait accélérer la production de circuits intégrés photoniques